Remonter

Laurent Austin, créateur de liens sensibles et expérientiels

« Ma vocation ? Aider les entreprises à créer du lien de façon émotionnelle avec leurs publics. »

.
Qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre Lab Compagnie ?
.

Rejoindre Lab Compagnie m’a semblé une évidence, tellement en phase avec mes valeurs. J’ai immédiatement était enthousiasmé par ce concept d’agence de communication collaborative. L’idée de pouvoir ajouter ma brique d’expertise « communication expérientielle » aux briques des autres acteurs de l’univers de la communication déjà présents au sein de Lab Compagnie était vraiment excitant ! Quoi de plus naturel de pouvoir contribuer à un projet selon son expertise et de mobiliser les ressources complémentaires nécessaires pour mener un projet à bien de façon cohérente et professionnelle ? La dimension humaine, altruiste fait également la différence : chaque acteur de la Lab Compagnie a le même état d’esprit, les mêmes valeurs de partage, de générosité, de cohérence … c’est très agréable de travailler dans ces conditions.

.
Quel est votre parcours ?

 

Je suis diplômé d’une école de commerce à Paris, l’INSEEC; j’ai plus de 20 ans d’expérience professionnelle dans des postes marketing, conseil et commercial. J’ai eu la chance de débuter ma carrière comme commercial chez Bang&Olufsen, cette fabuleuse marque danoise de produits audio-vidéo de luxe. C’était une vraie chance de pouvoir raconter l’histoire de la marque, parler de sa qualité, de la noblesse des matériaux utilisés et de ses méthodes de production artisanales. Sinon j’ai passé 15 ans à développer le business de sociétés de services en digital marketing (communication, CRM, études), j’ai aidé mes clients, des entreprises des secteurs banque, distribution, Media, tourisme à comprendre et améliorer l’expérience de leurs clients sur leur site web ou en magasin. J’ai finalement compris que j’avais besoin de revenir à la vraie vie, à accompagner les entreprises dans la création de lien avec leurs publics (clients ou salariés). C’est comme cela qu’est née Youmanlink en 2016 !

..
Que pensez-vous apporter à Lab Compagnie ?
 

Je suis quelqu’un qui aime aider, partager, réfléchir aux problématiques des autres … Lab Compagnie est un espace de collaboration et de réflexion idéal pour moi. Les dispositifs événementiels que je mets en place nécessitent souvent l’intervention de plusieurs compétences en communication : planning stratégique, storytelling, théâtralisation, … j’ai donc besoin des autres! A l’inverse, amener une touche de sens, d’émotion par l’art amènera une dimension opérationnelle et humaine à des clients existants de Lab Compagnie !

 

Comment travaillez-vous ?
.

Amené à rencontrer beaucoup de monde, je suis toujours à l’affût de nouveaux talents artistiques (peintres, musiciens, chanteurs, conférenciers, …). Ma mission est d’aller à la pêche au brief auprès des entreprises : en fonction de leur contexte de communication, attentes et budget, je mobilise alors les partenaires les plus appropriés : communicants et artistes. Je suis un assembleur, un chef d’orchestre : je mobilise ma sensibilité, mon expérience de conseil et ma créativité pour proposer la solution la plus adaptée.

.
Comment la créativité est-elle entrée dans votre vie ?
.

J’ai toujours aimé et pratiqué la photo et le dessin. Ado, je voulais être créatif en agence de pub. Finalement, sorti d’école de commerce, j’ai été rattrapé par le destin familial et je me suis orienté vers le commercial (mon père était Vendeur Représentant Placier). Fan de surréalisme, de Geluck ou de Raymond Devos et ayant vécu 10 ans à Bruxelles, j’ai su garder un esprit décalé, le goût du bon mot … l’envie de surprendre et d’amuser ! Ça n’est qu’en 2004 que je déciderai de suivre une formation de graphiste pour professionnaliser ma créativité : je ferai des missions en Direction Artistique d’agences pendant 1 an avant de reprendre un job dans le digital marketing. Je sais désormais qu’aider les entreprises à créer du lien avec leurs publics, de façon émotionnelle, est ma vocation.

.

Quel a été l’événement le plus marquant (professionnel ou privé) de votre vie ?
.

Mon grand père était un soldat américain qui nous a libérés en 1945. Pour des raisons que je ne détaillerai pas ici (faute de place), mon père ne l’a jamais connu alors que cet homme héroïque nous a donné son nom et des gènes. Il est une partie inconnue et pourtant importante de qui je suis aujourd’hui ! Etre petit fils de libérateur donne un esprit de frontière, de conquête : l’envie de repousser les limites, d’oser et de ne pas avoir peur …

.

Qu’aimez vous faire de vos loisirs ?
.

Rat des villes, j’adore m’y balader : que ce soit à Paris, Bruxelles, Londres…, regarder les façades, les gens, découvrir des lieux insolites derrière une porte fermée … J’aime prendre en photo des scènes cocasses, l’art urbain sur les murs… J’aime visiter les musées d’art moderne ou contemporain. J’ai aussi repris le Kung Fu récemment, c’est beaucoup plus que du sport pour moi, c’est un art vivre, un art codifié ancestral et exigeant. Cela me permet de me reconnecter à moi même, d’interagir avec les autres…

 .

Qu’est-ce qui vous émeut ou vous révolte ?
.

Étant un animal social, pas solitaire et plutôt sensible, je déteste être ignoré ou vivre des relations conflictuelles aussi injustes qu’inutiles. Je ne supporte pas l’indifférence des gens que je connais et qui ne prennent pas de nouvelles. Je suis sensible à la solitude des gens, à leur besoin de soutien. J’ai récemment aidé une petite mamie à descendre les escaliers du métro et j’ai été touché par notre échange et par la joie dans ses yeux. J’ai été touché aussi par un harpiste dans le métro jouant « la vie en rose » avec subtilité et émotion…

.
De quoi êtes- vous le plus fier ?
.

Ma plus grande fierté est d’avoir donné la vie à 3 enfants (dont des petites jumelles); comment être indifférent à une telle magie ? D’un point de vue professionnel, je suis fier d’avoir pu gagner la confiance de grosses sociétés comme Air France KLM, ING Direct ou Kiabi à qui j’ai pu vendre des solutions marketing complexes et coûteuses. Ma raison d’être professionnelle est d’apporter de la satisfaction à mes clients, qu’ils soient comblés par le dispositif que je mets en place pour eux et qu’ils retravaillent avec moi dans le temps ou me recommandent. Ma phrase préférée : « C’est grâce à vous Monsieur Austin si j’ai pu … ».